PROGRAMME EN COURS TÉLÉ—>VISIONS

Séminaire de Recherche IMAGO-Cultures Visuelles 20232025

Le télégraphe optique du Louvre à Paris avec l’alphabet des signes, gravure, vers 1795, Museumsstiftung Post und Telekommunikation, Frankfurt.

De 2023 à 2025, le séminaire de recherche IMAGO-Cultures Visuelles portera sur l’influence des technologies d’émission, de transmission et de réception dans les arts et cultures visuelles, du XIXe siècle à nos jours. À l’intersection de l’histoire de l’art et des études visuelles, de l’histoire des sciences et des techniques, de l’archéologie et de la théorie des médias, le séminaire Télé-Visions : Technologies de l’ubiquité dans les arts visuels (XIXe — XXIe siècles) propose de fédérer un ensemble de recherches récentes portant sur les liens entre images, arts visuels et technologies de vision à distance.

Au-delà du médium du même nom, le pluriel « télé–visions » fait référence à la pluralité des techniques de vision à distance et de transmission d’images qui, des sémaphores à la télégraphie sans fil, en passant par la fibre optique et jusqu’au réseau informatique contemporain, ont configuré la longue histoire des rapports entre art et technologie. En organisant un dialogue autour de ces objets, l’association IMAGO entend faciliter une réflexion sur un ensemble de pratiques artistiques aux prises avec les technologies « télé-visuelles » de leur temps. Nos intervenant·e·s interrogeront l’évolution conjointe des régimes de perceptions et des techniques de transmission et de vision à distance, les modalités de la « vision prosthétique », les effets matériels de la transmission des images et les problématiques spatio-temporelles inhérentes aux dynamiques des réseaux. Ces rendez-vous seront également l’occasion de s’intéresser aux conditions de la télécommunication comme forme de création résolument collaborative et décentralisée. Il s’agira, enfin, de fournir les bases historiques nécessaires à une compréhension plus complète des pratiques éminemment actuelles du net.art.

Équipe organisatrice : Léa Dreyer, Evgenii Kozlov, Pierre J Pernuit, Clara Royer.

————————————- ENGLISH—————————————

From 2023 to 2025, IMAGO-Cultures Visuelles’ research group seminar will address the influence of technologies of emission, transmission, and reception in the visual arts and cultures, from the 19th century to the present day. At the intersection of art history and visual studies, the history of science and technology, media archaeology and media theory, the seminar Tele-Visions: Technologies of Ubiquity in the Visual arts (19th—21st century) aims at providing a forum for scholars dedicating their research to the long history of the relationship between images, visual arts, and remote viewing technologies.

Beyond the medium of television itself, IMAGO-Cultures Visuelles invites academics to investigate and reflect on the plurality of techniques of remote vision and image transmission which, from semaphores and wireless telegraphy, through optical fibers and up to contemporary computer network, have shaped the long history of the relationship between art and technology. By organizing a dialogue around these objects, the IMAGO association intends to facilitate a reflection on a set of artistic practices that are at grips with the “tele-visual” technologies of their time. Our speakers will question the joint evolution of the regimes of perception and the techniques of transmission and remote viewing, the modalities of the “prosthetic vision”, the material effects of the transmission of images and the spatiotemporal problems inherent to the dynamics of networks. These meetings will also be an opportunity to focus on the conditions of telecommunication as a form of creation that is resolutely collaborative and decentralized. Finally, it will provide the necessary historical basis for a more complete understanding of the current practices of net.art.

Contact : imago.tele.visions@gmail.com



Citer ce billet
Pierre-Jacques Pernuit (2023, 11 janvier). PROGRAMME EN COURS TÉLÉ—>VISIONS. IMAGO. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q3r7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.