techno-images. Configurations visuelles et médias (XIXe-XXIe siècles)

Journée d’études interdisciplinaire dans le cadre du Campus Condorcet, 5 novembre 2019.

Guilherme Machado (université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle /Goethe Universität),

Antoine Prévost-Balga (université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle /Goethe Universität)

Pierre-Jacques Pernuit (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne),

Alessandra Ronetti (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/École normale supérieure de Pise)

ont le plaisir de vous convier le 5 novembre 2019 de 9H à 18H à la journée d’études interdisciplinaire « Techno-images »

Elle s’interroge sur les images issues des cultures techniques et visuelles de la modernité, dans une perspective de travail héritée de l’archéologie des médias. «Techno-images» explore, au travers de huit communications, les pratiques des images institutionnelles, scientifiques, publicitaires, opérationnelles, psychotechniques dans les cultures visuelles, sur une chronologie allant du XIXe au XXIe siècles.

Si la distinction entre « images traditionnelles » (traditionelle bilder) et « images techniques » (technische bilder) est évoquée par le philosophe des médias Vilém Flusser pour décrire l’image photographique – et plus spécifiquement les images produites par des appareils techniques (apparate) – le projet « Techno-images » propose de réfléchir à la notion à la fois complémentaire et concurrentielle de « techno-image », en la replaçant dans le cadre du tournant « techno-culturel » des médias. Dans la continuité des travaux sur la « culture technique » ou « les techniques de la culture » (Kulturtechniken), apparus à partir des années 1990 dans le contexte de la Medienwissenshaft (Kittler, Siegert), notre recherche s’interroge sur les images produites par les instruments techniques et les diverses pratiques qui contribuent à définir une culture donnée. Ce projet étudie aussi les différentes formes de visualisation ou de configuration visuelle, comprises comme techniques culturelles. À cet égard, nous nous proposons de questionner la notion de « techno-image » de manière interdisciplinaire, afin d’ouvrir aux nouveaux horizons de la recherche, qui interprètent les médias comme des réseaux d’opérations, capables de reproduire, déplacer, traiter et refléter les distinctions fondamentales d’une culture.

Programme

9h15 Introduction


9h30 Ouverture par Pascal Rousseau, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université Paris 1

10h00

Images techniques et technicité des images chez Vilém Flusser

Francesco Restuccia, la Sapienza-Università di Roma

10h30

Projection : Harun Farocki, Schlagworte – Schlagbilder. Ein Gespräch mit Vilém Flusser, 1986 (7Min.).

11h00

Camera Atomica – Technicité et temporalité des images des explosions atomiques.

Antoine Prévost-Balga, Doctorant à la Goethe-Universität

11h30 Pause-café

12h00

Chromo-hygiène : images psychotechniques et moteur humain au début du XXe siècle

Alessandra Ronetti, ATER à l’Université Paris 1

12h30

Discussion

13h00 Pause déjeuner

14h30

Image opérative et productivité : l’esthétique fonctionnelle du travail

Guilherme Machado, Doctorant à l’Université Paris 3 et à la Goethe-Universität

15h00

Technique industrielle vue à travers l’objectif : de la photographie constructiviste à l’Enthousiasme (1930) de Dziga Vertov et K.SH.E (1932) d’Esther Choub

Natalia Milovzorova, Doctorante à l’Université Paris 3

15h30 Pause-café

15h45

L’art de la Mobile Color aux Etats-Unis: pour une archéologie techno-esthétique de la lumière projetée

Pierre-Jacques Pernuit, Doctorant à l’Université Paris 1

16h15

Projection: extraits de Lumia : The art of Light (1981) de Christian Sidenius (5min).

Projection Simon Starling, Black Drop, 2012 (27Min.)

17h00

Conclusion par Antonio Somaini, professeur en études cinématographiques, visuelles et théorie des médias à l’Université Paris 3.


17h30 Apéritif

5 novembre 2019 – 9H-18H

Salle Claude Simon,

Maison de la recherche – Sorbonne- Nouvelle, 4 rue des Irlandais, 75005 Paris

Entrée libre